Mort de Samba Sarr : L’ASC Thiossane et la famille de la victime vont porter plainte contre le présumé coupable.


La famille et les proches de Samba Sarr n’entendent pas laisser sa mort impunie. Selon les dernières informations rendues publiques par le quotidien sportif Stades, l’affaire sera portée devant la justice avec une plainte annoncée du côté des enfants et proches du disparu. 

 

Et, de l’ASC Thiossane qu’il dirigeait.

D’après le même quotidien, l’une des sources trouvées sur place, reviendra sur les circonstances qui ont entraîné le malaise cardiaque de Samba Sarr. 

 

« Il a piqué une crise après une altercation avec un vigile. Après on l'a évacué à l’hôpital Dominique de Pikine où il a rendu l’âme », explique-t-il.

 

Pour le neveu du disparu, il n'y a aucun doute, la mort de son oncle est liée à la bousculade dont il a été victime au niveau de l’entrée du complexe sportif Léopold Sédar Senghor. 

 

« Tout le monde a vu Baba Gaye dans les photos en train de bousculer mon oncle. C’est cette bousculade qui l’a tué. Il n’est ni agent de sécurité ni videur. C’est un comédien, membre de la troupe théâtrale d’Arcos de Pikine. »

Poursuivant, Pape Sarr, fera clairement comprendre que c'est ce qui a motivé leur intention de porter l’affaire en justice. 

 

« C’est pourquoi la famille Sarr, le club Thiossane et les deux filles du défunt ont décidé de porter plainte contre lui (Baba Gaye.) » En attendant d’en savoir davantage sur les résultats de l’autopsie, la dépouille de l’ancien président de l’ASC Thiossane est conservée à la morgue de la mosquée Khourounar de Pikine.

 

Dans l’autre camp, cette thèse est balayée d’un revers de main. D’après eux, il n'y a eu aucune bousculade ou tout autre acte de violence exercé sur la personne de Samba Sarr. 

Lundi 2 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :