Modernisation des Daaras : 25 milliards injectés depuis 2021, 64 d’Arras modernes construits et équipés, 75 daaras subventionnés…


Depuis 2012, l’Etat du Sénégal a mis en place plusieurs projets dans le cadre de la modernisation des Daraas. Le Programme d’appui à la modernisation des Daara modernes (PAMOD), pour un investissement total de plus de 25 milliards FCFA, est une réponse concertée et efficace à la problématique de l’éducation à travers la promotion des Daara. Selon le président de la République Macky Sall , «  Ce projet nous a permis la construction ,  la réhabilitation et l’équipement des 64 Daara  modernes, afin de privilégier un cadre de vie répondant aux normes d’hygiène, de sécurité et de santé propice aux enseignements-apprentissages de qualité….Dans cette même optique, 76 daara ont bénéficié de subvention. Sans oublier la construction de quatorze   daara modernes préscolaires….», a –t- il annoncé. Selon toujours le chef de l’Etat Macky Sall qui a aussi insisté sur la formation et l’apprentissage des élèves coraniques communément appelé « Talibés », « S’y ajoute que les diplômés en arabe qui remplissent les conditions sont également admis à participer au concours d’accès à la prestigieuse Ecole nationale d’Administration.Afin de mettre en cohérence cette nouvelle dynamique de valorisation des daara et des diplômés en langue arabe, j’ai mis en place, en mai 2021, un Bureau d’assistance aux daara et aux diplômés de l’enseignement Arabe. Cette  nouvelle structure, rattachée à la Présidence de la République, est chargée, entre autres, de promouvoir la concertation avec les acteurs, organisations socioprofessionnelles et personnalités religieuses assurant le fonctionnement du système des daara. Elle accordera une attention particulière aux programmes d’insertion, d’emploi, de financement et de protection sociale des apprenants, de leur encadrement et des diplômés de l’enseignement arabe. Malgré nos réalisations, je sais qu’il y a encore des défis à relever pour une meilleure insertion des daara dans notre système socio-éducatif et économique. C’est pourquoi j’ai demandé une cartographie exhaustive des daara, afin d’affiner davantage nos stratégies d’intervention. En outre, nous travaillons à la mise en œuvre de mesures relatives : À la finalisation du cadre juridique et réglementaire des daara ; Au développement des offres de formation qualifiante pour les sortants des daara ; Et à la prise en compte des daara dans les filets de protection sociale tels que la CMU et les Bourses de sécurité familiale », a-t-il ajouté. Une occasion saisie par le chef de l’Etat pour remercier les partenaires techniques et financiers qui  accompagnent le Sénégal  dans la modernisation des daara.
Lundi 28 Novembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :