Mbour : Le chapelet d'interpellations de Kimelabalou Aba, DG du Giaba aux pays membres de l'organisation...


Le directeur général du Giaba, le juge Kimelabalou Aba, à l'occasion du 20e anniversaire de l'institution, a interpellé les États membres en listant les défis à relever.

Selon lui, le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et de la prolifération continuent de menacer la sécurité et sapper le développement durable dans l'espace Cedeao. Ce dernier de poursuivre que ce fléau exige des efforts concertés à tous les niveaux, impliquant des acteurs nationaux, régionaux et internationaux. 

Une situation dira Kimelabalou, au fil des ans, a démonté des efforts et des engagements importants qui ont permis d'obtenir des résultats très remarquables conformément à son mandat. Cependant le patron de la Giaba de souligner le manque de volonté de certaines autorités des pays membres et le manque de personnel. " Je ne saurais prétendre que toutes les réalisations enregistrées se sont déroulées sans défis, la région et le monde continuent de faire face aux défis, et nous également. L'institution continue d'être confrontée à plusieurs défis au rang desquels :
La faible volonté à mener, le processus de LBC/FT à bien.
Un financement insuffisant pour la mise en œuvre des programmes de LBC/FT
Une faible capacité (tant humaine qu'intitutionnelle) des États membres dans la mise en œuvre effective des mesures de LBC/FT
Les défaillances dans le cadre juridique national et dans la coordination et la collaboration nationale entre les autorités compétentes. 
Le faible niveau de coopération régionale et internationale 
Les complexités dans l'administration des dispositifs de LBC/FT
La lenteur dans l'introduction des changements législatifs dans la région ", a souligné le patron de la Giaba
Mercredi 9 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :