Manifestation « Noo Lank » : « Sale temps » pour les journalistes

Plusieurs arrestations ont été notées lors de la manifestation interdite de la plateforme ‘’Noo Lank’’ qui avait été prévu à la place de l’indépendance le 20 décembre. Parmi les interpellés, des journalistes. C’est dans des conditions très difficiles que les reporters ont exercé leur droit de liberté de la presse. Ils étaient indésirables en centre ville de Dakar, point de rendez-vous des manifestants. Tous les axes menant à la mythique place de l’indépendance leur ont été fermés ce qu’ils n’ont pas manqué de déplorer. Ils ont par ailleurs fustigé les attaques au gaz lacrymogène qu’ils ont de part et d’autre essuyé au niveau des différentes artères qui mènent à la place de la nation.


Samedi 21 Décembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :