Mady Touré : « J’ai dit droit dans les yeux, à Augustin Senghor, tout sauf toi ! Il m’a répondu que je n’avais pas l’expérience pour diriger le football sénégalais ».


On en sait davantage sur le contenu des échanges entre les candidats déclarés à la présidence de la Fédération sénégalaise de football, lors de la rencontre qui devait acter le fameux protocole « d’Eden roc. » Et, c’est Mady Touré, l’un des candidats en question qui a ébruité quelques passages pour le moins houleux, de ses passes d’armes avec le président sortant, Augustin Senghor qu’il n’a pas hésité à défier frontalement, a-t-on appris via la page YouTube officielle du président de Génération Foot.

 

Actuellement en tournée à l'intérieur du territoire national pour présenter son programme, il a fait comprendre que « lors de cette fameuse réunion, tous les candidats se sont prononcés, Mbaye Diouf Dia, Saër Seck... Mais, je n'ai pas véritablement entendu le discours que je m'attendais à entendre de leur part. J'ai donc personnellement pris la parole en regardant Augustin Senghor dans le blanc des yeux, pour lui signifier clairement : Tout sauf toi ! Ce consensus se fera mais sauf toi. C'est ce que je lui ai dit droit dans les yeux... Cela fait 14 ans que tu es là. Il faut laisser la place. »


Une attaque à peine voilée à laquelle le premier vice-président de la CAF répondra ceci : « Il (Augustin Senghor) m'a répondu qu'en cas de consensus, moi Mady Touré, je ne serais pas le candidat choisi pour diriger la Fsf parce que tu n'as pas l'expérience. » À la suite de quoi le jeune challenger de Senghor a rétorqué : « Ces propos étaient insensés ! Quand Patrice Motsepe prenait les commandes de la CAF il n'avait aucune expérience... J'ai fait mes preuves dans le football... J'ai été formaté dès le bas âge par de grands noms du football tels que Lamine Diack... » Dans cette ambiance électrique qui a été survoltée par la réaction épidermique d’un des membres de la commission selon Mady Touré, il était difficile de trouver un consensus.


D’autant plus que d’après lui « aucun des candidats n’a présenté un programme à la commission. Les membres de la commission m'ont demandé si je voulais faire partie du consensus ? Je leur ai clairement dit que j'irai d'abord consulter ma base. De toute façon, ils avaient déjà choisi Augustin Senghor croyant que cela aller passer comme lettre à la poste... Ils avaient tous pris l'engagement que tout se ferait sans Augustin Senghor. Mais ils ont tous retourné leurs vestes ! Moi j'ai des convictions, je mourrai avec ! » 

 

Décidé à aller au bout de sa logique, Mady Touré espère avoir l’opportunité de régler ses comptes avec ses anciens « alliés » autour d’un débat public…

Mardi 27 Juillet 2021
Dakaractu




1.Posté par diop le 28/07/2021 12:00
mady calme toi tu n'a pas de diplome tu sais meme pas rediger une lettre ce poste cest pas a ton niveau bayil di fowè seu khèl

2.Posté par Baye Niass le 28/07/2021 12:02
Bon courage M. Touré. Vous êtes une fierté pour le Sénégal en général et la jeunesse en particulier. Votre combat est noble et patriotique contre une certaine oligarchie mafieuse... même après les élections, continuez là. Les Sénégalais justes et patriotes sont avec toi.

3.Posté par Ceedo Patriote le 29/07/2021 11:22
Est-ce que tu avais l'expérience toi il y a 12 ans quand tu as été élu président de la FSF devant le looser Gakou le polonais (ex-AFP qui nous fatigue à vouloir être Président de la République)????
Cet argument de l'expérience ne tient pas! Mady l'a déjà et a beaucoup de mérite. Il a réalisé Génération Foot! et sorti des talents! Sadio, Iso et autres! Qu'as-tu fait toi à Gorée? NUL AUGUSTIN! NUL! Vous devez partir! Vous n'avez même pas HONTE! Le sang ne ment pas...Gor mom Gor rek là mais Badolo! Badolo! Mousiba rek! la FSF n'est pas la CAF! Le foot sénégalais mérite des dirigeants dignes et ambitieux!

4.Posté par Robert le 30/07/2021 22:51
Personne n'est né expérimenté. C'est en forgeant que l'on devient forgeron.

Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :