M23 / Awa Guèye : « Je n’ai pas vu de nervis mais des jeunes prêts à défendre une idéologie… »


 

« La démocratie existe bel et bien dans ce pays, on a tous constaté qu’à l’Assemblée nationale depuis le référendum, il y a eu beaucoup de réformes à savoir le renforcement de nos pouvoirs. On est de plus en plus imprégné dans les politiques publiques, le président de l’Assemblée nationale participe maintenant à l’élection des sages du Conseil constitutionnel de même, le problème des parrainages est de loin derrière nous », s’est exprimée Awa Guèye. 

La 2ème Vice-présidente de l’Assemblée nationale et présidente du collectif des femmes parlementaires venue prendre part à la célébration des 10 ans d’anniversaire du M23 à la place de l’obélisque, n’a pas manqué de donner son avis concernant le sujet des nervis qui anime les débats de ces derniers jours. Selon elle, c’est un faux débat : « ce sujet m’inquiète car ces jeunes agents recrutés sont considérés comme des agents de sécurité quand ils sont au service des opposants, mais on les taxe de nervis (agents violents) quand il s’agit de protéger ceux du pouvoir… Parlons plutôt de jeunes engagés pour défendre leurs convictions et idéologie! » 
 
Mercredi 23 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :