Litige foncier à Oussouye : Le maire Edouard Lambal accuse le préfet d'être à l'origine et exige l'arrêt des procédures enclenchées par l'autorité



Arrivés au siège de la mairie d'Oussouye, les marcheurs ont fait une escale et réclamé la présence du maire, Edouard Lambal pour lire en sa présence le message qui lui est destiné, avant de finir leur randonnée à la préfecture. Cette note a été lue par l'ancien premier adjoint au maire sortant, Bénédict Lambal. Dans son allocution, Samuel Diatta lui a fait part des maux et récriminations de la population d'Oussouye.
En réponse, le premier magistrat de capitale du Kassa a indexé le préfet d'Oussouye qui serait à l'origine de ce litige foncier dont il ne maîtrise pas les tenants. Edouard Lambal est même allé plus loin en accusant le préfet, Ibrahima Ismaïla Ndiaye, de ne pas faire une bonne  lecture de la loi sur le domaine national. Le préfet a détruit les bornes implantées par la mairie d'Oussouye pour l’extension de la commune. 
Suite à l'indignation des habitants d'Oussouye, le maire demande à la population de rester sereine et de ne pas répondre à ces attaques. Il a précisé que la pose des bornes en béton armé est loin d'être une extension de la commune mais serait plutôt pour permettre aux générations futures d'en connaître les délimitations   
Lundi 17 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :