Les menottes aux poignées de l'Imam Ndao révoltent Me Moussa Sarr


Imam Alioune Badara Ndao et ses co-accusés sont arrivés dans la salle d'audience, menottés. Ce qui a eu le don de révolter le conseiller de l'Imam. Me Moussa Sarr a attendu que le président de la Chambre criminelle appelle à la barre l'Imam Ndao et ses co-accusés pour donner de la voix. Pour l'avocat, "les détenus n'ont pas besoin d'être menottés dans la salle d'audience". 
Mercredi 14 Mars 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018