L’UVS et iDEV Tech représentants du Sénégal au sommet africain sur les compétences jeunes et les entreprises à l’ère numérique à Tunis


L’UVS et iDEV Tech représentants du Sénégal au sommet africain sur les compétences jeunes et les entreprises à l’ère numérique à Tunis
Du 17 au 19 avril 2018 s’est tenu le «forum africain sur les compétences des jeunes et les entreprise à l'ère numérique», en vue de partager et de discuter de modèles et de programmes complets et innovants sur le développement des compétences techniques et professionnelles. Le thème principal du Forum, « Exploiter la dividende démographique grâce à l’investissement dans la jeunesse », vise à développer le leadership et les compétences numériques des jeunes et à les doter des connaissances, des outils et du savoir-faire et savoir-être nécessaires pour concevoir des produits et services commercialisables et, par conséquent, créer des entreprises durables ainsi que des emplois.

Cette réunion de haut niveau a accueilli des décideurs, de hauts responsables de l’administration publique, des partenaires au développement, le secteur privé, de jeunes entrepreneurs, des experts.

Des sessions techniques d'experts et des tables rondes ont exploré plusieurs thèmes liés au numérique et les perspectives d’avenir du monde du travail, à l’autonomisation des jeunes, des initiatives et projets novateurs existant à l’heure actuelle. Ces projets dont l’activité est essentiellement basée sur le numérique permettent d’assurer la qualification des jeunes citoyens dans les régions en développement et peuvent sous-tendre les politiques et programmes en Afrique. C’est dans ce cadre que iDEV Tech, société de services numériques du groupe iDEV, a présenté un ambitieux projet d’un centre de renforcement des capacités des jeunes agriculteurs dans la maitrise des technologies et des pratiques agricoles par l’utilisation des TIC. Ce projet dont la phase pilote est en cours de démarrage dans la région de Sédhiou, selon Moussa Ndour, spécialiste en gestion de projets et organisation, responsable administratif et qualité du Groupe iDEV,  est un véritable motif pour le retour des jeunes vers les activités traditionnelles comme l’agriculture. Il tend à moderniser tout en rendant l’entreprise agricole compétitive avec les outils numériques. Objectifs qui rappellent ceux de l'acte 3 de la décentralisation.

Moussa Lo, coordinateur de l'Université Virtuelle du Sénégal (UVS), a exposé sur les tendances en matière de compétences des jeunes pour les emplois nouveaux et futurs. M. Lo a rappelé le contexte de la création de l’UVS avec l’accent mis sur l’utilisation des TIC, la construction des 50 Espaces Numériques Ouverts (ENO) qui vont, à terme, couvrir les 45 départements du Sénégal.  Le coordinateur a également détaillé les offres de formations centrées sur les métiers du numérique et le renforcement du secteur informel par le numérique.
Lundi 23 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :