Japon: Une bactérie carnivore rare se propage, des décès enregistrés dans les 48h suivant la maladie…



Quatre ans plus tôt, c’est la pandémie de Covid-19 qui a commencé à faire des ravages en prenant départ  dans une province en Chine. Mais visiblement, le monde ne cesse d’être bouleversé par ces phénomènes qui inquiète l’humanité. Une nouvelle maladie qui est capable de tuer en 2 jours, se propage au Japon. Elle est causée par une bactérie carnivore rare. Au total, 977 cas de syndrome de choc toxique streptococcique (STSS) ont été découverts dans le pays au 2 juin dernier. Ce nombre de cas est plus élevé que le record de 941 cas signalés pour l'ensemble de l'année dernière, selon l'Institut national des maladies infectieuses, qui suit l'incidence de la maladie depuis 1999.



Ce type de bactérie rare ou encore le streptocoque, est du groupe A ou GAS  et provoque généralement un gonflement et un mal de gorge. Cependant, dans certains cas, la bactérie peut entraîner des symptômes à développement rapide, notamment des douleurs et un gonflement des membres, de la fièvre et une hypotension artérielle, qui peuvent être suivis d'une nécrose, de problèmes respiratoires, d'une défaillance d'organe et de la mort, selon le site Bloomberg.com à travers lequel Ken Kikuchi, professeur de maladies infectieuses à l'Université de médecine des femmes de Tokyo déclare que « la plupart des décès surviennent dans les 48 heures ». Kikuchi a ajouté qu'au rythme actuel des infections, « le nombre de cas au Japon pourrait atteindre 2 500 cette année, avec un taux de mortalité terrifiant de 30 % » invitant la population à maintenir l'hygiène des mains et à soigner toute plaie ouverte.


Selon le CDC américain, n’importe qui peut contracter le STSS, mais il est plus fréquent chez les personnes âgées de 65 ans ou plus. Aussi, les personnes ayant une plaie ouverte courent un risque accru de STSS, a indiqué le CDC américain sur son site Internet. Les personnes atteintes de diabète ou de troubles liés à la consommation d'alcool, anciennement connus sous le nom de dépendance à l'alcool ou d'alcoolisme, courent un risque accru de STSS, ajoute-t-il. Outre le Japon, plusieurs autres pays ont récemment connu des épidémies de syndrome de choc toxique streptococcique, selon Bloomberg.
Samedi 15 Juin 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :