Incursion au Data center de Diamniadio : une infrastructure de 10 milliards de FCfa bâtie sur plus d'1 ha ... plus de 15 000 emplois en perspectives.


Après trois ans de travaux, le Datacenter va être inauguré par le chef de l’Etat Macky Sall ce 22 juin 2021, comme il l'avait annoncé lors de son discours à la nation. Selon Moustapha Kane, le directeur de réseaux systèmes et Télécommunications de l’ADIE. « C’est une infrastructure qui a coûté 10 milliards de FCfa construit sur 1ha et 2600 m2 de surface bâtie qui représente 3 zones : zone de bureaux, une zone informatique appelée zone b et une zone c appelée zone énergétique....   Il faut noter que nous sommes le premier Datacenter de l'Etat avec cette taille et cette capacité. Notre spécificité est que nous avons deux salles informatiques qui ont des capacités optimales … » Par ailleurs, toutes les dispositions ont été prises pour faciliter l'accès du site par le DGPU selon M. Kane. L’infrastructure de type tiers 3 prévue dans le cadre du projet Large Bande, va jouer un rôle majeur au Sénégal avec tout le débat récurrent sur la protection des données de l’administration, selon Cheikh Bakhoum, le directeur général de l’Agence de l'informatique de l'Etat du Sénégal (ADIE). Cette infrastructure va permettre de franchir un autre cap qui est la souveraineté des données de l’État. Ce data center va pouvoir héberger l'ensemble des données de l'administration à moindre coût. Mais aussi le secteur privé pourra bénéficier de cet espace. L'État est très soucieux de la protection des données des sénégalais », a-t-il déclaré. Sans oublier la création d’emplois des jeunes. Car selon toujours M. Bakhoum, ce Datacenter va recruter des centaines d'emplois qualifiés. « Nous sommes en train de voir comment faire pour booster l'emploi des jeunes. Ce Datacenter est aujourd'hui interconnecté avec la fibre optique qui est déployée dans les 46 départements du pays. Mais également dans ces départements il y a les espaces que l'on appelle le Sénégal service et dans ces espaces de Senegal service, on va permettre à nos concitoyens de disposer de l'ensemble des services de l’Etat. Au niveau de ces espaces il y a un recrutement qui est prévu. On a encore prévu de faciliter aux Start up, l'accès à ces infrastructures mais également le développement de leurs activités et la création d'emplois. Nous l'avons évalué à plus de 15000 emplois voire même plus avec l'apport du secteur privé... », dira -t-il.
Grâce à cette infrastructure, le Sénégal pourra se positionner comme un hub digital dans le continent africain. Le coût de ce projet (Smart Sénégal) qui a cinq composantes, est de 150 000 000 de Dollars. C'est à Diamniadio abritant déjà le futur Parc des Technologies Numériques (PTN) que ce Datacenter a été construit en plus de celui qui existe au Technopole.
 
Lundi 21 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :