Gestion participative de la pêche : "Nous avons un secteur incluant tous les acteurs" (Alioune Ndoye, Ministre des Pêches...)

Hier après-midi, le ministre des pêches et de l'économie maritime s'est rendu à Ouakam aux côtés des conseils locaux de la pêche artisanale du Sénégal pour procéder à la remise d'embarcations en fibre de verre. Un acte propulsé par le ministère avec l'appui de Cfao qui a voulu accompagner l'État du Sénégal dans cette optique de développement industriel de la pêche. À l'occasion, les 37 CLPA ont été dotés de 37 nouvelles embarcations modernes pour leur permettre de mieux participer à la surveillance en mer et la gouvernance des ressources. D'après le ministre Alioune Ndoye, « l'une des premières étapes à franchir pour ces conseils locaux de pêche artisanale, c'est d'arrêter l'emprunt de bateau pour faire la surveillance en mer ». Le ministre a également profité de cette tribune où étaient représentés plusieurs acteurs de la pêche, pour sensibiliser les jeunes et les pêcheurs en particulier sur le phénomène de l'immigration clandestine. Il a également précisé, dans ce contexte où le débat sur les licences de pêche fait l'actualité, que tout ce qui est décidé par l'État dans ce secteur, c'est de concert avec tous les acteurs. « Le secteur de la pêche fait partie des plus inclusifs du pays. D'ailleurs, la réaction des CLPA par l'État en est la parfaite illustration », ajoutera Alioune Ndoye.


Mercredi 9 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :