GUINÉE CONAKRY : Bah Oury outré par la violence contre la marche funèbre du FNDC.


« De retour de Dakar en fin d'après-midi, de passage au rond point de Bambeto, j'ai été stupéfait de constater les traces des heurts.
Deux morts encore et plusieurs blessés par balles pourquoi ? Pourquoi cette violence aveugle contre une marche funéraire ?
C'est une grave provocation !

La responsabilité des autorités guinéennes est mise flagramment en cause. Les marches des 24 et 31 octobre ont rassemblé des milliers de personnes sans aucun dommage.

Pourquoi dès qu'il s'agit d'une manifestation dans Ratoma, nous constatons un déferlement de violences ?

L’Etat en toutes circonstances, doit assumer ses rôles régaliens : assurer la sécurité de tous et protéger les citoyens en dépit des divergences d'opinions. C'est cela la République ! Les autorités guinéennes ont une nouvelle fois failli !
Qu'elles se ressaisissent pour sauver le pays du chaos ».
Mardi 5 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :