FRAUDES À MBACKÉ / Accusations de « Disso And Défar Mbacké » qui invite le Préfet à éradiquer les anomalies contenues dans le fichier électoral.


Serait-on en train d’assister à la premier vague de fraude en perspective des prochaines élections locales ? C’est du moins la question que se pose la coalition « Disso And Défar Mbacké » dirigée par le docteur Fall Mbacké, lui-même candidat déclaré aux prochaines joutes électorales. 

Face à la presse, le porte-parole du jour du mouvement de confier que des personnes sont «  transvasées » de la commune de Touba vers Mbacké où elles se obtiendraient des certificats de résidence. À côté, des pères de famille qui habitent la localité se verraient refuser le certificat de résidence juste parce qu’elles ont des penchants politiques indésirables.

Mor Touré de dénoncer : « beaucoup de nos militants ne peuvent pas avoir de certificats de résidence alors que des étrangers qui habitent d’autres localités y ont droit. Nous avons pris les fraudeurs la main dans le sac et nous avons aussi tout de suite informé le préfet qui nous a rassuré de la diligence dont il fera preuve pour faire mener les enquêtes nécessaires. Il s’agit de cas de transferts avérés. Nous avons un état civil bizarroïde qui est devenu subitement actif à livrer des extraits de naissance à des personnes qui sont inconnues des populations de Mbacké. Nous dénonçons avec la dernière énergie cette manière de faire. »

Moustapha Diagne, membre de la société civile, embouchera la même trompette, regrettant que de telles pratiques soient de mise et invite l’autorité à vérifier si les accusations sont avérées et à sévir le cas échéant...
Vendredi 27 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :