Établissements privés : « Je reçois du courrier de parents d'élèves. Il y’a des écoles où l'on parle de bulletins de notes confisqués ». (Mamadou Talla/MEN)


Les établissements privés ont été fortement impactés par la crise économique causée par  la Covid-19. Des milliers d'écoles ont dû fermer leurs portes après les décisions de l'État à surseoir toutes les activités pour lutter contre la propagation de la pandémie. Le manque à gagner tourne autour de 8 milliards selon les responsables des établissements privés. Le refus de certains parents de payer les mois de Mars, Avril, Mai est le nœud du problème. Une situation qui ne laisse pas insensible leur ministre de tutelle qui a été saisie par ces parents d’élèves. 

Selon Mamadou Talla, le Ministre de l'Education Nationale  qui procédait à la remise de la deuxième tranche des appuis financiers alloués à ces établissements privés, « je sais que tous les secteurs ont été impactés. C'est très difficile, mais c'est un problème que l'on doit régler dans le temps. Je reçois tous les jours des courriers des parents d’élèves. Il y’a  des écoles où l'on parle de bulletins de notes confisqués. Alors il faut trouver des solutions. C'est une question très complexe… ». À cet effet, une rencontre est prévue avec les acteurs de l'enseignement privé dans les jours à venir selon toujours le MEN qui s'exprimait lors d'une cérémonie de remise de subvention qui s'est tenue ce 28 septembre 2020 à Diamniadio...      
Lundi 28 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :