Environnement Joal Fadiouth : Plusieurs pays Africains réunis pour échanger leurs expériences sur les aires marines protégées


Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Indicatif Régional (PIR) de l'Union européenne en Afrique de l’Ouest 2014-2020 (11ème Fonds européen de développement), et spécifiquement en son domaine prioritaire 3 : « Résilience, sécurité alimentaire et nutritionnelle et ressources naturelles », il a été retenu en concertation avec la CEDEAO et l'UEMOA une action d'appui à la préservation de la biodiversité et des écosystèmes fragiles, à la gouvernance environnementale et au changement climatique en Afrique de l’Ouest. C'est dans ce cadre qu'a été adopté par lUE, la CEDEAO et l'UEMOA, le PAPBio : « Programme D'appui pour la Préservation de la Biodiversité et les écosystèmes fragiles, à la gouvernance régionale et au changement climatique en Afrique de l’Ouest » - PAPBio (ROC/FED/039-269) au terme dune concertation menée dans 14 pays, et financé par une contribution du 11ème FED-PIR-AO.

La composante 2 du PAPBio Gouvernance régionale des Aires Protégées et Sécurité - est mise en œuvre par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), à travers son Programme Régional pour l'Afrique Centrale et Occidentale (PACO). Elle vise à insuffler une dynamique régionale pour la gestion efficace des aires protégées et des risques climatiques, le partage et la capitalisation des expériences et connaissances à tous les niveaux et la lutte contre la criminalité environnementale.

L'activité 5.1 du Résultat 5 se focalise sur le Renforcement des systèmes d'apprentissage partagés et les échanges d'expériences. Cette action vise, d'une part, entre autres la création dun espace collaboratif de partage et d'échanges d'expériences et de connaissances entre les acteurs de la conservation et de la gestion des aires protégées (politiques, experts et professionnels, acteurs locaux, communautés et autres acteurs de la société civile) en Afrique de l’Ouest. D'autre part, l'action vise à susciter l'émergence d'une communauté de pratiques sur la conservation et la gestion des aires protégées. Le rôle de cette communauté est le partage, les échanges et la consolidation des expériences collectives et faire des propositions pour améliorer la gestion des aires protégées.

C'est dans le cadre de la mise en œuvre de cette dynamique qu'il est prévu l'organisation d'une visite d'échanges à l'endroit des acteurs de la gestion des AMP en Afrique de l’Ouest. Cette visite d'échanges aura lieu à l'AMP de Joal Fadiouth du 19 au 23 décembre 2022 sous le thème : « Les aires marines protégées : comment en faire des outils performants de conservation de la biodiversité et de développement local ? »

La gouvernance d'une aire protégée a trait à des questions de pouvoir, de relations et de responsabilité. D'un point de vue pratique, on peut la comprendre en posant la question : "Qui détient l'autorité et la responsabilité de la gestion et doit rendre compte des résultats achevés ?" Elle est donc différente de la gestion ("Quoi faire pour achever les buts de l'aire protégée ?") mais elle nous informe sur les décideurs et les responsables ultimes et sur ce qui est fait ou n'est pas fait pour l'aire protégée.

L'objectif global de cette visite d'échanges est de renforcer les systèmes d'apprentissage partagés au niveau de la région ainsi que le partage d'expériences concrètes dans la gestion des AMP.

De façon spécifique, cette visite doit permettre aux acteurs de PAPBio de :

Procéder à une visite de l'AMP de Joal-Fadiouth au Sénégal avec quelques acteurs engagés dans la gestion et la gouvernance des AMP en Afrique de l’Ouest ; Permettre aux acteurs de se rendre compte par eux-mêmes des avantages de création d'une AMP et des contraintes à lever pour une efficience dans le processus de création, de gouvernance et de gestion.

Informer sur le processus de gestion des AMP, de la surveillance, des activités génératrices de revenus et des activités de reboisement de la mangrove. Permettre un échange de bonnes pratiques entre praticiens des AMP sénégalaises et acteurs de l'Afrique de l’Ouest.

Résultats Attendus
Les résultats attendus de cette visite sont les suivants :

La visite d'échanges est réalisée entre les représentants de l'AMP de Joal-Fadiouth et les acteurs de la région ;
Les acteurs de la région ont bien compris les enjeux relatifs à la création d'une AMP et des contraintes à lever pour une efficience dans le processus de création et de gestion ;
Les acteurs de la région ont compris le rôle de l’État et des acteurs dans la gestion des AMP au Sénégal ;
Les participants ont partagé sur les bonnes pratiques en matière de gestion et de gouvernance des AMP.

La visite d'échanges de Joal Fadiouth a réuni des professionnels engagés et activement impliqués dans la conservation et la gestion durable d'aires marines protégées en Afrique de l’Ouest. La visite d’échanges réunira une trentaine de participants issus des pays de l'Afrique de l’Ouest et de la Mauritanie et plus particulièrement les gestionnaires des AMP.

Sortie maritime et présentation des activités de surveillance ;
Réunion avec des représentants des parties prenantes de l'AMP de Joal Fadiouth ;
Restitution et leçons apprises pour renforcer la gouvernance partagée dans les AMP de l'Afrique de l’Ouest. À la fin de la visite d'échanges, il sera demandé aux participants de rédiger un bref rapport sur ce qu'ils ont appris lors de la visite d'échanges, comment est-ce qu'ils comptent le restituer et comment est-ce qu'ils comptent l'appliquer dans leur travail...
Lundi 19 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :