Enquête après le massacre de Boffa Bayotte : « Huit personnes dont Oumar Ampoï Bodian », placées sous mandat de dépôt


L’enquête ouverte suite au massacre de la forêt classée du Bayotte Est, dans la commune de Nyassia, se poursuit; les arrestations et les auditions devant le procureur de la République de Ziguinchor aussi. Ce mardi, un groupe de prévenus a été présenté par les enquêteurs devant l’autorité judiciaire qui s’est gardée d’en communiquer le nombre exact.  Mais nos sources font état " de 8 personnes entendues", parmi lesquelles figure le chargé de mission du MFDC Oumar Ampoï Bodian.

Ces prévenus, « huit parmi lesquels Oumar Ampoï Bodian » selon nos sources, ont été longuement entendus par le Procureur de la République qui leur a signifié les chefs d’accusation retenus contre eux.

Il a reconduit les 4 chefs d’accusation prononcés contre les 16 prévenus de la semaine dernière en y ajoutant un cinquième.

Faudrait-il le rappeler, les chefs d’accusation retenus vendredi dernier contre les 16 premiers prévenus sont : « association de malfaiteurs, assassinat, détention illégale d’armes à feu et participation à un mouvement insurrectionnel ».

Le cinquième chef d’accusation est « coups et blessures ayant entraîné la mort ».

Si le chiffre de "huit" est avéré, l'ensemble des prévenus dans le cadre de l'enquête après le massacre de 14 personnes dans la forêt classée du Bayotte Est serait alors porté à 24. 

Au vu de ces chefs d’accusation,  les prévenus devraient être traduits devant une cour d’assisses.
Mercredi 24 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018