Emploi des jeunes : « La nouvelle politique d’emploi des jeunes aux Agnams va générer près de 100 millions de FCFA en salaires » (Farba Ngom)


L'emploi des jeunes reste une des préoccupations majeures pour le maire de la commune des Agnams. En effet, Farba Ngom venu soulager la population de sa commune, en leur octroyant un important lot de vivres, s'est longuement penché sur le sujet avec le sous-préfet de la localité, l'ensemble des 34 conseillers municipaux de la commune des Agnams, ainsi que les principaux concernés que sont, les présidents des conseils de jeunesse de chaque commune et les présidents des différentes Associations Sportives et Culturelles.

Le maire des Agnams, "Ngom", comme on l'appelle, dans un discours rassurant, a d'emblée incité les jeunes de sa localité sise dans la région historique du Fouta-Toro, de déjà penser à concocter des projets en bonne et due forme pour être apte et pris en compte dans l'initiative du président de la République Macky Sall.

En revanche, le député-maire de la commune est déjà en action pour sa jeunesse. Ainsi en collaboration avec l'Unité de Coopération de la Gestion des Déchets Solides (UCG) et en partenariat avec le Fonds d'Entretien Routier Autonome (FERA), les jeunes de la commune des Agnams vont dans les jours à venir percevoir leur premier salaire en marge d'un programme d'emploi local lancé par le maire lui-même, pour lutter contre l'insalubrité et d'un autre côté la gestion des axes routiers de la localité. D'où le recrutement de 100 jeunes par la mairie et 50 autres pris par le FERA, qui vont passer à l'entretien de la commune par les moyens matériels composés de quatre camions de ramassage d'ordures, des brouettes, ballets locaux entre autres, apportés par les partenaires.

En outre, un financement de projet des jeunes et des groupements de femmes est aussi promis. C'est possible, d'après le député-maire Farba Ngom, grâce aux antennes de relais de la Délégation Générale de l'emploi des jeunes et des femmes qui se sont implantés un peu partout, ainsi qu'aux différentes structures de l'État en charge des financements et de l'emploi des jeunes du Sénégal. D'ailleurs, les projets seront accueillis au niveau de la Mairie, enfin d'un suivi des différents dossiers qui seront déposés.

Par conséquent, cette nouvelle politique de jeunesse qui a un impact direct sur la survie de la population, va apporter à l'économie de localité une enveloppe de près de 100 millions de FCFA en guise de salaire.
Vendredi 30 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :