ETATS-UNIS : L'économie américaine va pâtir du «shutdown»

Au total, plus de 3,5 millions de salariés de l'Etat fédéral américain, civils et militaires, sont touchés par le « shutdown », la paralysie de l’administration faute d’accord entre républicains et démocrates sur son budget. Certains sont priés de rester chez eux, d'autres, dans des secteurs stratégiques comme l'armée, la police ou les transports aériens, continuent de travailler mais pourraient être payés en retard. Quel sera l'impact de ce « shutdown » sur l'économie américaine ?


ETATS-UNIS : L'économie américaine va pâtir du «shutdown»
Le montant de la facture sera directement fonction de la durée du « shutdown ». Mais on peut déjà affirmer qu'elle sera élevée.

Le dernier précédent remonte à 2013, la paralysie avait durée 16 jours, et les compensations pour les employés de l'Etat fédéral avaient coûté 2,5 milliards de dollars.

Impact également sur les rentrées d'argent dans les caisses de l'Etat, puisque les services fiscaux, qui collectent l'impôt sur le revenu, sont quasiment à l'arrêt.

Les prêts publics aux petites et moyennes entreprises ou encore l'assurance publique pour les acheteurs immobiliers sont également ralentis ou suspendus.

Coup dur pour le tourisme

Certains parcs et musées nationaux restent ouverts grâce à des sous-traitants privés ; d'autres, les plus importants, peuvent tenir quelques jours sur leurs réserves. En 2013, la Maison Blanche avait tout de même chiffré à 500 millions de dollars les pertes du secteur touristique.

Enfin, si les marchés n'ont montré aucun signe d'inquiétude à l'annonce du « shutdown », l'activité des entreprises va connaître d'évidentes difficultés, surtout si la situation devait se prolonger au-delà du week-end. En 2013, la Maison Blanche avait communiqué une estimation des pertes de production : entre deux et six milliards de dollars.
Samedi 20 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018