Déclarant sa candidature à la présidentielle de 2019 : Le président du Mouvement Patriotique Gal-gui tourne le dos au parrainage


Le président national du Mouvement Patriotique Gal-Gui, le Docteur Pape Moustapha Fall, a choisi le bassin arachidier pour déclarer sa candidature à l'élection présidentielle de 2019. Optant pour un changement radical de paradigme, le pharmacien a d'emblée mis le pied dans le plat du parrainage. « Je crois que le parrainage vient de participer aux différentes formes de diktat de l'Etat libertaire qui conduit à chaque fois à un abus de pouvoir. Ma conviction est que ce parrainage n'est pas une affaire du Sénégal, il est une affaire du président Macky Sall », a confié le Dr Fall.
« Dans mes réflexions les plus profondes, je me dis que dans ce parrainage ce que cherche le président Macky Sall, c'est de pouvoir passer au premier tour mais également de préparer sa succession. Donc. C'est une mascarade, un recul de notre démocratie », a-t-il ajouté.
 
Le candidat déclaré à la présidentielle de 2019 de boucler sur ce point. « Si le président Macky Sall était intéressé par la transparence, il aurait appelé tous les acteurs autour de cette question pour donner l'ensemble des garanties nécessaires et arriver à ce que j'ai appelé tout de suite la création d'un organe autonome capable de superviser toutes ces transformations ».
Dans son programme, le Dr Fall compte proposer aux sénégalais, une fois élu président de la République,  l'introduction des langues nationales comme outil de travail de nos enfants, l'introduction de l'enseignement-apprentissage de la primaire à la terminale et au delà, l'élection d'un organe indépendant doté de pouvoir d'investiture et de destitution pour tout président qui n'aura pas respecté son engagement, entre autres.
Jeudi 19 Avril 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :