Cession d’actions : Badr Investment & Finances traduit Richard Young de Teranga Gold en justice.


L’affaire de la cession des actions de Badr Investment & Finances commence à prendre une tournure judicaire. Laquelle société a finalement déposé une plainte avec constitution de partie civile contre Richard Young CEO et la société Teranga Gold Corporation. Badr a déjà saisi le Doyen des juges d’instruction du Tribunal de grande instance (TGI) de Dakar pour les délits de « faux, usage de faux et escroquerie ».

La plainte de Badr Investment & Finances s’inscrit dans le cadre de la cession de ses actions dans la Société Oromin Joint Venture Group (OJVG) en faveur de la société aurifère basée au Canada et créée pour acquérir la mine d’or de Sabadola.

Le contentieux dépasse ainsi le simple cadre du dossier de cession d’actions en mettant à mal les relations entre les deux sociétés partenaires. Le préjudice est provisoirement fixé à la somme de 12 500 000 $ USD.

Vu la gravité des faits, le procureur de la République a demandé l’ouverture d’une information judiciaire. Le Doyen des juges a convoqué Richard Young ce 9 avril 2020 pour « une affaire le concernant », avant une probable inculpation.

Une supposée implication du Pdg de Téranga Gold n'a pas fini de faire parler. L’affaire commence à prendre des allures de scandale.
Mardi 7 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :