Cadre de vie / Hygiène publique : Abdou Karim Sall invite à un « Bësup Sétal » quotidien et non mensuel.


C’est en parfaite synergie avec le ministère de l’urbanisme, du cadre de vie et de l’hygiène publique, du gouverneur de la région de Dakar, des préfets de Keur Massar et Pikine, du directeur des eaux et forêts, chasse et conservation des sols, que le ministre de l’environnement et du développement durable, Abdou Karim Sall, a présidé la 6e journée nationale de nettoiement « Bësup Sétal », dans les départements de Pikine et Keur Massar. 

En effet, la tenue de cette activité dans ces localités a eu lieu, suite à une demande directe des populations, émise à l’occasion de la concertation dénommée « Jokko Ak Macky ». Cette journée qui s’inscrit désormais dans l’agenda du ministère en charge du cadre de vie et de l’hygiène publique, est pour le ministre de l’environnement, une réponse directe aux sollicitations de ces populations qui avaient dans les mêmes circonstances soulevé l’urgence de trouver un quota de recrutement supplémentaire dans le cadre du programme Xëyu Ndaw Ñi. « Aujourd’hui, on a 225 jeunes qui sont recrutés dans le département de Keur Massar en complément du nombre qui avait été recruté auparavant », fera savoir le ministre Abdou Karim Sall. 

Toutefois, cette journée de nettoiement débutée a Bountou Pikine, en passant par Grand Mbao, Yeumbeul et Boune, est une occasion pour le ministre, par ailleurs maire de la commune de Mbao, d'inviter à la pérennité de ces activités de nettoiement et de désencombrement. « Il faut maintenir les acquis. Les sénégalais ont parfois le mauvais réflexe.  Quand vous désencombrez et que vous passez quelques jours après, ils reviennent à la charge, mais je pense que la détermination du gouvernement est telle que tout, ce qui a été désencombré va été maintenu et reboisé pour permettre aux grandes artères d’avoir cette splendeur dont nous avons tous besoin. Je lance un appel en direction de toute la population (…) pour que la mobilisation soit nationale et au quotidien pour réussir ce que nous avons appelé « Bësup Sétal », et que ce soit un « Bësup Sétal » quotidien et non mensuel », a instruit Abdou Karim Sall. 
Samedi 2 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :