CAN 2022 : Que retenir des prochains adversaires des Lions ?


Si le Malawi dispute sa toute première coupe d’Afrique des nations, au Cameroun, en 2022, le Zimbabwe vient de signer une troisième qualification de rang à une phase finale de CAN. Au moment où la Guinée, portée par un Naby Keita de gala et un époustouflant Morlaye Sylla, tente de se relancer sur le continent. Des profils différents au sein de ces différentes sélections qui affrontent celle des Lions de la téranga dans le groupe B. 

La longue histoire et la rivalité indéniable qui lient les deux pays que sont le Sénégal et la Guinée font que ce derby sera inévitablement disputé le vendredi 14 janvier 2022 à 13h 00 temps universel. Mais avant cette future confrontation prévue dans la seconde journée de la CAN 2022, dans la poule B, ces deux sélections se sont déjà frottées donnant lieu à des duels de haut vol.

On se souvient notamment du prolifique match de quart de finale de la CAN 2006, à l’issue duquel les Lions étaient venus à bout du Syli national 3-2 avec des buts du regretté Pape Bouba Diop, Mamadou Niang et Henri Camara. À l’époque un certain Pascal Feindouno, le leader technique du Syli et Kaba Diawara avaient inscrit les buts Guinéens.

Entretemps, plusieurs générations se sont succédé au sein de la sélection actuellement dirigée par le Français Didier Six avec comme tête de gondole le coéquipier de Sadio Mané à Liverpool, Naby Keita. Dans ses meilleurs jours, l'ancien milieu de terrain du RB Leipzig est capable de renverser à lui seul toute une défense.

À ses côtés, le talentueux Morlaye Sylla (1m70, 22 ans) sera l’un des points forts du syli. Avec sa remarquable palette technique et son sens du jeu hors du commun, le pensionnaire du Horoya AC est incontestablement un maillon fort du système guinéen. Lors du précédent CHAN 2021 qu’il a survolé, il a été désigné quatre fois man of the match, contribuant largement à la troisième place du Syli.

À travers cette 13e participation à une phase finale de CAN, les 14e au classement FIFA/Afrique (76e mondial) n’entendent pas faire de la figuration. D’ailleurs leur sélectionneur national l’a bien fait savoir. « On peut rivaliser avec le Sénégal », a déclaré Didier Six suite au tirage au sort.

Quid du Zimbabwe ? Les Warriors comprenez guerriers, ne sont pas vraiment des novices en la matière. Réputés pour leur présence athlétique marquée et leur détermination sans faille sur le terrain, les Zimbabwéens ont déjà disputé quatre coupes d’Afrique entre 2004, 2006, 2017 et 2019. Lors de l’édition de 2017, les Lions qui partageaient le groupe B, avec le Zimbabwe, les avaient battus sur la marque de 2-0 grâce à Sadio Mané et Henri Saivet.

Les « Guerriers » sont toujours en quête d’une certaine régularité dans la participation aux joutes continentales. Si les « vert et jaune » classés n’ont jamais réussi à franchir le premier tour, ils n’en demeurent pas moins de sérieux adversaires capables de bousculer les Lions. Arrivé en janvier 2020, le coach des Warriors, Zdravko Logarusic, a hérité d’une équipe encore en chantier.

Enfin, les Malawites signent leur retour en phase finale de la CAN après les lointaines participations de 1984 et de 2010. Les « Flammes » ont réussi à se qualifier en terminant deuxième du groupe B derrière le Burkina Faso et devant l’Ouganda et le Soudan sud.
Mercredi 18 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :