Au titre de la contrainte par corps : Le Parquet général près de la Cour d’appel de Dakar demande l'emprisonnement d’un avocat du cabinet de Me Sidiki Kaba.

Le parquet général, près de la Cour d’appel de Dakar, a demandé l'emprisonnement de l’avocat Me Souleymane Niang au titre de la contrainte par corps, a-t-on appris de source judiciaire.


« Requérons, monsieur le Commissaire, chef de Division des investigations criminelles, d’arrêter et de conduire Maître Souleymane Niang à la Maison d’arrêt et de correction de Thiès en se conformant à la loi », lit-on dans les réquisitions rendue le 24 décembre 2020, par le magistrat Lassana Diabé Siby, saisi par la partie civile, dans une affaire d’abus de confiance.

Mieux, le procureur général de la Cour d’appel de Dakar enjoint l’inspecteur Mandiaye Ndiaye « de recevoir et garder suivant écrou régulier pendant deux ans maximum », l’avocat domicilié au Cabinet Me Sidiky Kaba. Ce, « en fonction de la provision alimentaire avancée par le requérant ».

La « robe noire » a été condamnée à une peine de 6 mois de prison avec sursis, pour abus de confiance, par la chambre spéciale de jugement des avocats de la Cour d’appel de Dakar.  Il avait été sommé également de payer la somme de 30 millions de francs CFA à la partie civile à titre de remboursement, selon l’arrêt n°02 du 25 février 2020.  

La partie civile, qui avait remporté la première manche de cette bataille judiciaire, a sollicité la condamnation du mis en cause en fixant la durée de la contrainte par corps. Une quittance du 23 novembre 2020 délivrée par le Directeur de la Maison d’arrêt et de correction de Thiès atteste du versement d’une provision de 90 000 FCFA, en guise de consigne alimentaire.
Mercredi 13 Janvier 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :