Après concertation avec le ministre des Finances et du budget, les meuniers reprennent du service en décidant de poursuivre l'activité industrielle.

L’Association des Meuniers Industriels du Sénégal (AMIS) a décidé de reprendre l'activité industrielle en procédant à des ajustements n’engendrant pas de surcoûts financiers à la charge des meuniers suite à leur rencontre avec le ministre des finances et du budget. Une médiation initiée par le Président Baïdy Agne du Conseil National du Patronat du Sénégal (CNP).

"Au regard des engagements et assurances du ministre des Finances et du Budget portant sur les préoccupations soulevées ainsi que sur la fixation du prix de la farine, les Meuniers Industriels ont décidé de reprendre provisoirement la production nationale et les livraisons aux clients à compter du jeudi 11 novembre 2021," note le communiqué parvenu à la rédaction.

D'après leur Président Claude Demba Diop, cette réunion de concertation a permis à l’AMIS d’exposer les difficultés majeures auxquelles sont confrontés les Meuniers-Industriels et de présenter les pertes substantielles consenties par les Meuniers-Industriels depuis le début de l’année 2021.


Nous portons à votre attention que suite à la médiation initiée par le Président Baïdy AGNE du Conseil National du Patronat du Sénégal (CNP) le mardi 9 novembre 2021 auprès du Ministre des Finances et du Budget, Monsieur Abdoulaye Daouda DIALLO, l’Association des Meuniers Industriels du Sénégal (AMIS) salue les efforts et la mobilisation de toutes les parties-prenantes.
 
Cette réunion de concertation a permis à l’AMIS :
 
  1. D’exposer les difficultés majeures auxquelles sont confrontées les Meuniers-Industriels, suite à la flambée du cours mondial du blé et la hausse du taux de fret maritime.
 
  1. De présenter les pertes financières substantielles consenties par les Meuniers-Industriels depuis le début de l’année 2021 pour contenir lesdites hausses, étant particulièrement soucieux du pouvoir d’achat des citoyens-sénégalais et de la sensibilité du prix du pain.
 
  1. De résumer les travaux menés par le Ministère du Commerce et des PME sur la situation de la filière confirmant que le prix minimum d’équilibre  de la farine est de 19.193 Fcfa. 
 
Nous avons noté avec satisfaction toute l’importance et l’urgence que le Ministre des Finances et du Budget accorde à cette nécessité de permettre la poursuite de l’activité industrielle en procédant à des ajustements n’engendrant pas de surcoûts financiers à la charge des meuniers.
 
Au regard des engagements et assurances du Ministre des Finances et du Budget portant sur les préoccupations soulevées ainsi que sur la fixation du prix de la farine, les Meuniers Industriels ont décidé de reprendre provisoirement la production nationale et les livraisons aux clients à compter du Jeudi 11 novembre 2021.
 
L’AMIS remercie le Ministre des Finances et du Budget de sa compréhension et renouvelle au CNP ainsi qu’à l’ensemble des acteurs concernés, sa disponibilité à la recherche de solutions consensuelles durables de sortie de crise pour la filière.
 
Le sauvetage, la stabilité et la durabilité de la filière, ainsi que l’accès des denrées de première nécessité aux populations restent nos principaux objectifs!
 
 
                                                                                                            Claude Demba DIOP                                                                                                         Président AMIS
Jeudi 11 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :