Achats Publics Durables (APD) : « Au Sénégal, 2.500 voire 3.000 milliards FCFA sont dépensés dans la commande publique » (Saër Niang, DG ARMP).


L’État du Sénégal est le plus grand acheteur. Il consacre une manne financière colossale dans la commande publique. Ces dépenses sont de l’ordre de 2.500 milliards FCFA et peuvent aller jusqu’à 3.000 milliards FCFA. L'étude d’une mission d’élaboration de propositions juridiques pour la promotion des Achats Publics Durables (APD) commanditée par l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) en partenariat avec le ministère de l’Environnement et du Développement durable, recommande pour une meilleure gestion de ces dépenses, la mise en place d’un outil stratégique et opérationnel à la disposition des acteurs, acheteurs et entreprises. La restitution des résultats de l’étude visant à faire vivre la commande publique dans le respect des nouvelles orientations et normes établies s’est faite, ce 6 mai, à l’institut de Régulation des Marchés Publics (IRMP).

Selon le Directeur général de l’ARMP, Saër Niang, le Sénégal fait partie des rares pays dont le taux d’absorption des crédits consacrés aux marchés publics oscille d’année en année, entre 95 et 99%. Il s’agit, pour le DG de l’ARMP de veiller à des préoccupations d’économie, de conformité, d’efficacité mais surtout de durabilité des produits et services. Un souci qui doit habiter en permanence l’acheteur public tout comme le fournisseur...
Jeudi 6 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :