Abdou Daoud, père d'une élève voilée de l'ISJA : "Nous sommes Sénégalais...Fii lagn dioudo..."


Au début de la crise de l'Institution Sainte Jeanne d'Arc de Dakar (ISJA), certains ont voulu la présenter sous le prisme d'un conflit opposant parents issus de la communauté libanaise du Sénégal à la France. Sauf que cette présentation de l'affaire ne sied pas, si on se fie à Abdou Daoud. 

Parent d'une élève qui faisait partie du lot exclu de l'école pour non conformité avec le nouveau règlement qui interdit le port du voile au sein de l'établissement, il a tout simplement pris le contrepied des théoriciens de cette thèse. Selon lui, ceux qu'on présente comme des Libanais sont des sénégalais. "Nous sommes tout d'abord Sénégalais", a-t-il rectifié avant d'enchainer en wolof: "Fii lagn dioudo, fii lagn yaro". 

Quant au foulard qui a été distribué aux voilées par l'ISJA, il le trouve bien et conforme aux normes de l'Islam. Le nom de l'école qui est imprimé sur les foulards ne le gêne pas outre mesure. Abdou Daoud nous a confié avoir cependant pensé à sortir sa fille de l'école, mais étant entendu qu'elle passe le Bac cette année, il n'a pas voulu prendre ce risque. 
Jeudi 19 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :