« Trop c’est trop! L’État risque de voir des remous à l’Hôpital Abass Ndao » (Adja Ndèye Diakhaté, SG de la SAT/SANTÉ Démocratique)

« L’hôpital Abass Ndao est une structure à part dans la pyramide sanitaire du Sénégal ». Ces mots sont de la coordonnatrice de l’intersyndicale, par ailleurs secrétaire générale de SAT/SANTÉ Démocratique, Adja Ndèye Diakhaté.
Elle a dénoncé dans la foulée, les nombreux problèmes que rencontre leur structure sanitaire à l’occasion de l’assemblée générale de l’Association des Syndicalistes Autonomes de la Santé And Gueusseum de ce matin.
D'après elle, le personnel vit dans une précarité sans précédent; l’hôpital a des maux qui ont nom : fonds de dotation, prévoyance sociale, subventions, dettes sociales entre autres. La dame d'ajouter : « Il y a un protocole d’accord qui est en cours et nous attendons la réaction du gouvernement d’ici le mois de mars. L’État risque de voir des remous à l’Hôpital Abass Ndao»
Venu présider la séance, le président de l’ASAS/SUTSAS/SUDTM, Mballo Dia Thiam, a affirmé que la situation précaire du personnel de l’hôpital Abass Ndao sera abordée cet après-midi lors de la rencontre de l’association And Gueusseum avec le Premier ministre.


Lundi 12 Février 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :