Tribunal de Dakar : Quatre jeunes filles alpaguées à la Médina pour détention et usage de chanvre indien.

Au tribunal de Dakar, les audiences pour détention et usage de chanvre indien sont devenues monnaie courante, mais rares sont les jeunes filles qui sont jugées pour ces délits. Ce fut par contre le cas hier, pour les nommées Fatou Fall Diop, Betty Diallo, Ndiabou Ndiaye et Marie Ndao demeurant toutes à la Médina. Elles ont comparu devant la chambre correctionnelle du tribunal de Grande Instance de Dakar pour détention et usage de chanvre indien. Les faits remontent au mois de juin.


Tribunal de Dakar : Quatre jeunes filles alpaguées à la Médina pour détention et usage de chanvre indien.
Invitées par une de leurs copines autour d’un bol de « Mbakhal » convivial, Fatou F. D et Cie ont été interpellées selon le procès-verbal en possession de 22 joints de chanvre indien.

Devant le juge, les 04 jeunes adolescentes ont tenté de se tirer d'affaire. Attraites à la barre, Fatou F. D, Ndiabou Ndiaye et B. Diallo ont catégoriquement nié les faits qui leur sont reprochés à l’exception de Marie Ndao qui a reconnu avoir fumé seule du chanvre indien.

« Nous étions invitées par une certaine Fatoumata et lorsque nous sommes arrivées chez elle pour le « Mbakhal », cette dernière a sorti dans son sac un sachet contenant du chanvre indien et par la suite elle s’est mise à faire des joints pour fumer. À mon tour, j’ai par la suite pris un joint que j’ai fumé », a déclaré Marie.

Dans son réquisitoire ,le maître des poursuites a invité la cour à une application de la loi à l’encontre des prévenues.

Dans son verdict, le juge a déclaré Marie Ndao coupable des faits qui lui sont reprochés et l'a condamnée à 07 jours de prison ferme à titre d’avertissement et a relaxé les trois autres prévenues au bénéfice du doute...
Samedi 2 Juillet 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :