Thiès / Adja Maï Niang : « Des enfants du Sénégal souffrent pour un pays qui prétend à l'émergence »

Le 11 juin 2019, le rapport de Human Rights Watch a publié son rapport sur l'exploitation et la maltraitance des enfants. Une enquête de 81 pages qui a fait état de 150 personnes interrogées dont 88 enfants talibés, 23 maîtres coraniques et des dizaines de travailleurs sociaux. Ainsi, des enfants auraient succombé par non assistance à une personne en danger. De ce document, 15 enfants en errance dans la rue seraient victimes de viol et 14 emprisonnés, attachés ou enchaînés dans des daaras par leurs maîtres coraniques. La directrice de Daraay Sembène Ousmane, Maison de la pédagogie et de l'image (Mpi), Adja Maï Niang, a fait face à la presse pour alerter les autorités et le peuple Sénégalais. "Des enfants du Sénégal souffrent pour un pays qui prétend à l'émergence", s'est indignée, Adja Maï Niang. Avant de signaler : "Toutes les personnes qui viennent visiter le Sénégal, pays de la Téranga, sont déçus de l'image de ses enfants en errance dans les rues, pieds nus, habits déchiquetés, inconnus et méconnus par le peuple Sénégalais". Adja Maï Niang compte, en effet, mettre en place un programme "Xaley Fo Deukk", pour lutter contre la mendicité et la maltraitance des enfants...


Vendredi 14 Juin 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :