Tennis de table / JO 2021 : Ibrahima Diaw, un sénégalais virtuose du ping-pong aux JO Tokyo 2021


Depuis ses débuts en région parisienne à l'âge de 7 ans, à sa qualification aux jeux olympiques de Tokyo 2021, le pongiste sénégalais Mouhamed Diaw (27 ans), n'a eu de cesse de progresser. Une fulgurante ascension qui l'a mené aux Jeux Olympiques Tokyo 2021 où il portera les couleurs Sénégalaises.

De père sénégalais et de mère malienne, le 70ème joueur mondial avec ses 4. 425 points et 3ème pongiste africain, a été le tout premier athlète sénégalais à se qualifier pour les JO 2021. Une performance réalisée grâce à sa victoire sur le numéro 1 africain, le nigérian, Qadri Aruna, en novembre 2020, à l'issue d'un tournoi international qui se jouait en Indonésie.

Ayant officiellement rejoint la fédération sénégalaise de tennis de table, Ibrahima Diaw de préciser : " J'ai commencé à jouer pour le Sénégal en 2019... Il participe à son tout premier tournoi avec le Sénégal en septembre 2020 au Maroc lors des jeux africains. Désormais, l'objectif est d'aller se frotter à l'élite mondiale du tennis de table. Et, pourquoi ne pas remporter une médaille olympique pour le Sénégal.

Pour ce faire, il confiera lors d'une conférence de presse à Dakar, le 19 avril, avoir une très bonne préparation. Un programme établi et entamé depuis 2019 pour, dit-il, être au top au quotidien. C'est au Danemark, le pays de sa compagne qu'il passe le plus clair de son temps, précisément au centre olympique où il se confronte à la crème du tennis de table. Régulièrement en stage de préparation avec les sélections suédoises et danoises, Ibrahima ajoute qu'il est physiquement et tactiquement dans des conditions optimales.

Au-delà de la qualification acquise pour Tokyo 2021, le pongiste a également un autre challenge, à savoir décrocher un titre continental. Si le sport est quasiment dominé par le Nigeria et l'Égypte où la discipline est assez pratiquée, la donne pourrait progressivement changer.

Car, Ibrahima Diaw entend jouer un rôle prépondérant dans la promotion de ce sport encore méconnu au Sénégal. Nommé ambassadeur des jeux olympiques de la jeunesse (JOJ Dakar 2026) il mûrit avec les autorités sénégalaises des projets allant dans ce sens. À ce propos, une méga salle de tennis de table serait en gestation.
Lundi 19 Avril 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :