TOUBA - Les pharmaciens renseignent que des aphrodisiaques ayant dépassé 4 fois le dosage normal ont circulé…


Lors de la très médiatisée saisie de médicaments effectuée à Touba- Bélél en novembre 2018, des produits aphrodisiaques fortement dosés avaient de peu manqué d’inonder le marché. La déclaration est de l’association des pharmaciens qui déroulait une rencontre de 48 heures avec les populations.  Le docteur Diagne qui faisait le point des échanges, a même précisé que les études faites par le laboratoire national  de contrôle des produits pharmaceutiques a parlé de dosage qui a été multiplié par 4. Suffisant pour créer chez les utilisateurs des maladies de foie et de rein. 


Les pharmaciens ont ainsi demandé aux populations de se garder d’acheter des médicaments dans les trois centaines d’officines gérées par des commerçants et non par des pharmaciens et qui sont à l’origine de l’essentiel des maladies qui plombent leurs vies .
Vendredi 25 Novembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :