Sport – Ramadan : Bien comprendre son métabolisme avant de se lancer…


Quel est le meilleur moment pour faire ses activités sportives durant le mois du ramadan ? Comment réagit l’organisme ? Qui doit le faire ? Des questions censées prendre en charge les préoccupations des sportifs surtout amateurs durant cette période de privation où le métabolisme humain connaît des variations assez importantes. Le jeûne implique forcément des changements et quelques petits ajustements sur nos habitudes alimentaires, de récupération physique, le temps de sommeil etc...

Dès lors, il est important de définir la nature même du jeûne (Intermittent, hygiénique, ramadan, alimentaire…), les exercices recommandés, le rythme adéquat, les méthodes de récupération et les risques encourus.

Dans la présentation de son mémoire en sciences et techniques de l’activité physique et du sport, (en 2011 – 2002), Moustapha Ciss qui a fait des études comparatives sur le thème : « étude comparative de l’effet du jeûne du ramadan sur la glycémie au repos chez des sportifs et des sédentaires »d’expliquer que « le jeûne du ramadan est, d’un point de vue physiologique, un modèle unique de par sa périodicité… L’ensemble du processus métabolique et énergétique se modifie, et l’ensemble du processus énergétique se modifie… » Il faut donc revoir son planning d'entraînement durant le « Koor.» 

Le jeûne du mois de ramadan est une pratique parmi plusieurs formes de jeun… 

Justement qu’est-ce qui différencie le jeûne du ramadan des autres formes de jeûne connues ? Si le jeûne du mois de ramadan est l’un des cinq piliers de l’Islam, consistant à se priver de nourriture et d’eau tout en respectant un certain nombre d’interdits de l’aube au coucher du soleil, il y a aussi des formes de jeûne qui renvoient à d’autres objectifs. 

C’est le cas du jeûne Hybrideconsistant à manger des aliments uniquement liquides. Tout ce qui est solide étant banni durant une période prédéfinie. La consommation d’eau est ainsi privilégiée. 

Le jeûne intermittent ou méthode fasting consiste à organiser son alimentation sur 24 heures soit 16h de jeûne et une période de prise d’alimentation de 8 heures. Cette méthode est souvent utilisée dans le cadre du régime (perte de poids.) 

Le jeûne hydrique ou jeûne sec, il consiste à boire de l’eau légèrement salée lorsqu’on a faim et de l’eau froide quand on ressent de la soif. Extrêmement éprouvant, il doit être respecté au moins durant trois jours consécutifs.

Qui doit faire du sport durant le ramadan ?

La pratique sportive n’est pas à la portée de tous durant le ramadan. De l’avis de Lætitia Knopikn, diététicienne et nutritionniste, qui se prononçait sur conseilsport.decathlon : « L’absence d’hydratation peut être un véritable problème chez les sportifs en cas de forte chaleur et de pratique sportive de forte intensité… La déshydratation peut vite survenir et engendrer quelques symptômes comme des crampes et/ou des problèmes digestifs… Elle a également un impact sur le système cardiovasculaire. » Une manière de dire que chez les sportifs amateurs, les risques sont assez élevés. Si l’activité physique est bonne durant le « Koor », l’abstention est donc fortement préconisée pour les novices. 

Le moment idéal pour faire mettre ses baskets et se lancer 

L’autre aspect important est la période sur laquelle cette activité sportive doit être exercée. À ce propos, tous les spécialistes s’accordent pour dire qu’il est déconseillé de faire du sport pendant les premières heures du jeûne. Le meilleur moment étant plus ou moins situé entre deux à trois heures avant la rupture. L’organisme aura ainsi le temps de se régénérer juste après cet effort physique fourni vers la fin de la journée. 

Les types d’exercices recommandés  

Toutefois, un régime dit « soft » est adopté en salle de sport ou en extérieur. La course à pied ou footing qui est assez énergivore, les séances de musculation intenses doivent être réduites au maximum durant le jeûne. La marche à pied étant l’activité sportive idéale en pareille situation. L’essentiel est de trouver son rythme et surtout de savoir s’arrêter afin d’éviter la déshydratation et ou l’hypoglycémie…
Vendredi 16 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :