Sonko accuse Benno : « Ce sont des assassins…mais si jamais leurs actions aboutissent, leurs problèmes ne feraient que débuter »


Le leader de Pastef lors de son live sur Facebook a raconté une anecdote sur une tentative de sabotage qui l’aurait visé lors de la dernière manifestation de « Yewwi ».

Selon Ousmane Sonko, c'est au retour de leur mobilisation qu’il a été remarqué que des écrous ont été retirés des roues du véhicule qu’il avait emprunté partiellement à l’aller. Suffisant pour le maire de Ziguinchor d’accuser la coalition au pouvoir de tentative d’assassinat.


« Si leur tentative avait abouti, on les aurait entendus partout dire que nous nous victimisons alors que qui me connaît sait que la victimisation n’est pas mon fort. Mais eux sont des assassins », a-t-il déclaré. Sonko de mettre en garde en faisant savoir par ailleurs que si jamais une tentative de liquidation aboutissait, ce serait là le début des vrais problèmes pour le pouvoir.
« Leur problème ne ferait que commencer parce que nous nous n’avons pas peur. Chaque jour nous allons de l’avant ». 

Il a pour finir, indiqué que c’est le Chef de l’État Macky Sall qui incite les insultes publiques. « Il reçoit au Palais ce qui passe leur temps sur les réseaux sociaux à insulter les membres de l’opposition. Il faut que l’on sache que les insultes sur l’espace politique sont du seul fait du Président Sall », a-t-il conclu.
 

 
Samedi 11 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :