Situation socio-politique : Le Frn pose ses conditions à Macky Sall pour une stabilité dans le pays.


Ce mardi, les membres de l'opposition regroupés autour du Front de Résistance Nationale a reçu une délégation du Khalife général des Mourides pour parler de la situation du pays. Dès son arrivée à Dakar, l'émissaire du Khalife a regligieusement écouté les points qui composent la déclaration unanime de tous les membres du Front. On pouvait d'ailleurs noter les présence de Ousmane Sonko, Khalifa Ababacar Sall, Abdoul Mbaye, Mactar Sourang, Mamadou Diop Decroix, Aïda Mbodj entre autres.

Dans le cadre de la poursuite des combats républicains, citoyens et sociaux dans le pays et également pour l'instauration d'une véritable démocratie politique, sociale et économique dans le pays, le Frn considère un certain nombre de points jugés importants pour que la paix et la stabilité puissent régner dans ce pays.

D'abord, l'arrêt des repressions politiques et de l'intrumentalisation de la jutice, le rétablissement des libertés démocratiques, l'arrêt des poursuites des militants de la démocratie, la libération des détenus politiques, l'identification et la traduction en justice des auteurs des tueries et des nervis qui se sont illustrés lors des dernières manifestations, l'indemnisation des familles des victimes et blessés lors de ces manifestations, l'application des accords consensuels issus du dialogue national, le respect du calendrier électoral et l'organisation des élections locales en 2021,des élections législatives en 2022 et les élections présidentielles en 2024.

Le Front de résistance national recommande  également la suppression du parrainage qui n'est introduite que pour éliminer des adversaires politiques, la nomination d'un juge indépendant en lieu et place du Conseil constitutionnel etc...

Après la lecture de toutes ces recommandations, le Frn reste à l'écoute du destinataire qui n'est personne d'autre que le chef de l'État qui aura à se soumettre à l'écoute du Khalife général des Mourides oeuvrant sans relâche pour que le Sénégal soit une terre de stabilité.
Mercredi 24 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :