Résolution de l'emploi des jeunes au Sénégal : Les propositions de Amadou Diallo (président du mouvement Atak).


Suite aux émeutes constatées ces derniers jours, le président de la République est sorti de sa réserve pour s'adresser à la nation et de surcroît à la  jeunesse.

 Il a ainsi promis à cette partie de la population sénégalaise représentant 70%, qu'il va désormais consacrer un budget important pour combler le gap du manque d'emploi qui a, dans une certaine mesure, conduit à ce cri du cœur de cette frange de la population.

Ainsi, pour ce faire, selon l'entrepreneur privé Amadou Diallo, "le président de la République doit également, impliquer le secteur privé en lui permettant de participer activement dans la formation et l'insertion des jeunes". D'après le PDG de Global Logistique BTP, les entreprises privées sénégalaises ont un rôle majeur à jouer dans l'insertion des jeunes et leur implication permettra au chef de l'État de répondre favorablement à cette demande sociale. Mr Diallo dira que ces entreprises doivent montrer certes leur patriotisme, mais l'État doit aussi penser à les accompagner davantage pour que cet objectif soit atteint dans les meilleurs délais.

Selon le président du mouvement Atak, l'heure est à l'accompagnement des jeunes à travers une formation soutenue. Ceci, notamment avec une participation du secteur privé local qui reste ouvert à cette démarche du chef de l'État, consistant à répondre aux besoins criards de la jeunesse sénégalaise.

En conclusion, Amadou Diallo s’est réjoui de la dynamique d'apaisement impulsée par le chef de l'État...
Jeudi 11 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :