Réhabilitation de la Baie de Hann : L’ONAS dévoile l’étude sur les industriels pollueurs.


La dépollution de la Baie de Hann reste un défi majeur pour l’État du Sénégal. C’est d’ailleurs tout le sens des politiques d’aménagement envisagées par l’Office national de l’assainissement au Sénégal. Dans cette optique, l’Onas a organisé ce matin un atelier de partage d’informations sur les études réalisées sur le site. 
Avec des partenaires techniques et financiers, l’équipe managée par Lassana Gagny Sakho a essayé de mesurer les impacts produits par les industriels installés à Hann, mais aussi à rechercher des pistes de financement des nécessaires pour que ces derniers soient au même niveau quant au respect strict du cadre de vie. 
Venu représenter le directeur général de l’Onas, Bassirou Sow a estimé que l’érection prochaine de la centrale d’épuration au niveau de Mbao sera un tremplin pour régler définitivement le problème de gestion des eaux usées de ses gros pollueurs. À en croire ce conseiller à la direction de l’Onas, ce projet qui profite à plus de 500.000 personnes, permettra de corriger l’état déplorable de Hann.
À noter que l’Agence française de développement qui est un partenaire stratégique de ce programme va casquer 1.500.000 euros en guise de contribution.
Mercredi 4 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :