Production laitière : l'ANIPEL décroche une convention de 2.5 milliards de FCFA auprès du MEPA.


L'Association pour l'Intensification de la Production laitière (ANIPL) et le ministère de l'élevage ont signé ce Vendredi une convention de subvention d'un montant 2.5 milliards de FCFA pour l’intensification de la production laitière locale. Lors de la signature de convention qui s'est déroulée dans les locaux du ministère le président de l'ANIPL, Mamadou Ba, a dévoilé le récapitulatif du nombre d’animaux importés depuis 2017 qui tourne autour de 5.686 animaux composés de 4.913 bovins, 715 caprins, 58 ovins avec une production annuelle estimée à 30 millions de litres soit un taux 9 % qui a contribué au système intensif à la production nationale de lait.

Pour rappel, le 4 février 2023, le chef de l’état Macky Sall avait procédé à la réception officielle du 4ème lot d’animaux composé de 1274 génisses à haut potentiel laitier, 44 taureaux reproducteurs, 242 caprins laitiers et 58 ovins, dans une des fermes de l’ANIPEL situées à Niaga. Pour contribuer davantage à l’autosuffisance en lait , le président Mamadou Ba, sollicite l’accès au foncier dans le walo auprès de l'autorité, pour la culture de fourrage qui est plus que nécessaire pour eux.

"Cette opération d'acquisition de génisses gestantes sera la cinquième du genre et rentre dans le cadre d'un partenariat public-privé entre le Gouvernement du Sénégal et l'ANIPL. Cela témoigne, s'il en était encore besoin, de la solidité de cette collaboration et de la confiance qui s'est établie entre les différentes parties autour de l'objectif national d'autosuffisance inscrit dans le Plan Sénégal Émergent à travers le PAP2A, mais aussi et surtout dans la nouvelle stratégie de souveraineté alimentaire", a fait savoir, le ministre de l'élevage Daouda Dia, estimant que les chocs exogènes tels que la pandémie de Covid-19 et la guerre en Ukraine ont fini de nous apprendre qu'un pays doit impérativement avoir la maitrise de son alimentation.

Ainsi son département s'est résolument orienté vers la production de denrées alimentaires stratégiques comme le lait, la viande, le poulet et les œufs de consommation pour ce qui est des produits d'élevage.
Samedi 25 Novembre 2023
Dakaractu




Dans la même rubrique :