Manifestation contre l’état d’urgence : L’armée nationale mise à contribution pour rétablir l’ordre.


Des émeutes sont enregistrées ce mercredi 3 juin 2020 dans certaines localités du pays. Des manifestations qui interviennent au lendemain des émeutes enregistrées dans les régions telles Kaolack. Ce sont des manifestations de populations qui entendaient dénoncer le maintien de l’état d’urgence qui commence à les étouffer. 
 
Des localités comme Niary Tally, Pikine, Grand-Yoff, les environs de la Grande mosquée ont été le théâtre de grosses violences. À Grand-Dakar d’ailleurs, la présence de véhicules de l’armée nationale et des autorités en charge de la défense et de la sécurité a été notée. Des militaires venus prêter main forte à la police et à la gendarmerie.
 
Des recoupements faits, il est apparu que c’est l’expression d’un ras le bol qui est le soubassement de ces émeutes. Des jeunes ont brûlé des pneus, un échange de projectiles, (bombes lacrymogènes contre des pierres) a été noté un peu partout.
 
Dans certains quartiers de Grand-Yoff, les policiers ont engagé une course-poursuite pour interpeller des manifestants. Sur la route des Niayes qui passe par le pont Sénégal Emergent pour aboutir au Rond-point Liberté 6, des manifestants ont brûlé des pneus et placé des blocs de pierre au travers des routes. Les agents de la police sont intervenus pour éteindre le feu et remettre l’ordre. 
 
Aux dernières nouvelles, à Kaolack, Mbour et Saly, des jeunes ont pris le relais... 0J9A1146-BorderMaker 0J9A1147-BorderMaker 0J9A1148-BorderMaker 0J9A1149-BorderMaker 0J9A1150-BorderMaker 0J9A1151-BorderMaker
Mercredi 3 Juin 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :