MAIRIE DE TOUBA - Accalmie de façade ou fin d’une guerre froide ? Serigne Sidy retire sa démission, mais les problèmes demeurent…


Ils sont nombreux ces travailleurs de la mairie de Touba et même plusieurs conseillers municipaux qui disent que la mairie de Touba est gérée de manière assez cavalière par un capitaine qui fait tout pour lui et par lui-même. 
 
Après les démêlés avec l’ancien secrétaire municipal, et aussi, après bien d'autres  événements désobligeants, la démission du Premier adjoint, Serigne Sidy Mbacké, le maire a récemment souffert de la contestation populaire pour avoir, dit-on, tenté de bloquer l’installation par Touba Ca Kanam de quelques lampadaires dans la cité. Le problème a fait couler beaucoup d’encre et de salive, mais aujourd’hui, le calme semble signer son retour entre les deux structures.
 
La  mairie de Touba est aussi  une institution bouleversée par son état civil où des pères de famille ont déjà déploré l’incapacité de trouver pour leur progéniture des documents authentiques ( numéros d’état civil doublement utilisés, extraits de naissance jamais enregistrés dans les registres, etc…) À côté de  tout ce qui précède, il y a par ailleurs cette pléthore de rabatteurs qui plombent le fonctionnement de l’institution.
 
Aujourd’hui, il a fallu l’intervention du Khalife Général des Mourides pour taire les polémiques et surtout pour faire revenir le premier ministre adjoint au maire à de meilleurs sentiments. Jusqu’à quand cette mairie de Touba continuera-t-elle à dérouter aussi flagramment ? La question reste sans réponse...
Mardi 22 Novembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :