L'APR DE KÉBÉMER DANS UNE ZONE DE TURBULENCES - De graves accusations de sabotage pèsent sur Khalifa Dia


L'APR DE KÉBÉMER DANS UNE ZONE DE TURBULENCES -  De graves accusations de sabotage pèsent sur Khalifa Dia
    Une bonne partie de l'Apr de Darou Moukhty risque de se rebeller contre la gestion politique des ressources humaines de l'Apr opérée depuis quelques moments par Khalifa Dia. 


    En conférence de presse vendredi, un groupe de responsables Apéristes habitant l'arrondissement ont vivement déversé leur bile sur leur Coordinateur départemental, par ailleurs maire de Guéoul, qu'ils accusent de perpétrer des actes fractionnistes de nature à déstabiliser le parti dans le département de Kébémer. 
Selon Moustapha Amar qui a porté la parole de ses camarades, Khalifa Dia  ''pose des actes politiques irréfléchis.
 Le dernier en date est la programmation de l’organisation d’un meeting de ralliement d’un militant de Gaydel Lô qu'il compte faire en catimini. Nous nous étonnons d'apprendre qu'il ne va associer ou inviter aucun responsable de la Coalition basée à Darou Moukhty. Cette manœuvre a mis les militants et responsables dans tous leurs états et certains d'entre nous ont même menacé de rejoindre l'opposition aux prochaines élections. Nous alertons le Président Macky Sall pour qu’il mette terme aux agissements de cet homme. " 

Moustapha Amar d'y aller plus fort. '' À ce rythme, Khalifa Dia risque de nous faire perdre l'élection présidentielle. Si jamais il y a revers en 2019, il devra lui seul en endosser la lourde responsabilité. Le temps qu'il revienne à la raison, nous lui interdisons de poser le pied à Darou. ''
Samedi 24 Mars 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :