KAOLACK/AMINATA TOURE RENDANT VISITE À ABDOULAYE MOUNTAKHA NIASS : «Je suis venue ici pour renforcer l’Apr comme me l’a demandé le président Macky Sall »


Hier, en marge de la finale régionale Navétane de football qu’elle a présidée, l’ancien premier Ministre Mme Aminata Touré a rendu visite au Conseiller spécial du Chef de l’Etat, responsable de l'Apr et Président du Mouvement "MADAN", Abdoulaye Mountakha Niass. Au cours de cette rencontre qui s’est tenue vers 02h du matin, l'Envoyée spéciale du président a tendu la main au chef religieux pour une alliance politique.
 
Malgré les attaques répétées de l’autre tendance, Mme Aminata Touré continue à labourer le terrain politique dans le département de Kaolack. Elle a rendu visite à Abdoulaye Mountakha Niass pour lui demander de l’accompagner dans son combat pour la réélection du Président Macky Sall, mais aussi pour offrir lui une majorité à l’Assemblée Nationale.


Dans ses témoignages à l’endroit du marabout,  Mme Mimi Touré a déclaré : «J’ai été Ministre de la Justice et Premier Ministre. J’avais des informations qui venaient de partout. Je sais tout ce que vous faites surtout dans l’action sociale et la politique de proximité ici à Kaolack ».


L’ancien chef du Gouvernement a dit avoir  quitté les Nations Unies pour  soutenir Macky Sall à être élu en 2012. «J’ai été son Ministre de la Justice puis son Premier Ministre. Là il m’a nommée Envoyée spéciale. Donc je suis venue à Kaolack pour appuyer le parti. Comme me l’a conseillé le président, je suis venue à Kaolack pour travailler pour l’intérêt commun. Je suis venue ici pour renforcer l’Apr comme me l’a demandé le président Macky Sall. Nous avons du travail à faire vu les nombreux problèmes qui existent dans cette ville » a-t-elle soutenu.
L’ancien premier Ministre a décidé de descendre à la base dans les 42 quartiers. A son avis, «la politique c’est la proximité. Nous irons vers les populations pour les aider et échanger avec elles ». Mme Aminata Touré s’est engagée à aller vers les femmes qui ont, selon elle, un rôle important à jouer. «Nous devons nous battre pour que Kaolack redevienne comme avant parce qu’à mon avis, Kaolack peut profiter du PSE » a déclaré Mme Mimi.    
S’adressant à Abdoulaye Mountakha Niass, l’ancien Ministre de la Justice a déclaré : «Nous sommes au courant de vos activités pour inscrire les militants. Vous faites ce travail pour le parti et au nom du président. Il est normal que je vous tende la main pour qu’on travaille ensemble ».
A son tour, le jeune marabout a tenu à clarifier qu’il n’est pas dans une tendance contre personne. «Je ne  suis pas dans une logique de tendance. Je ne combats personne. Je m’investis pour aider la Ville de Kaolack et surtout pour la Cité religieuse de Médina Baye ». Abdoulaye Mountakha a salué l’engagement de Mme Aminata Touré en rappelant que la dame a quitté les Etats Unis pour venir travailler aux côtés du Président Macky Sall. Selon ses dires, «au-delà de Kaolack, c’est le Sénégal qui a espoir en Mme Aminata Touré». 
De l’avis de Abdoulaye Mountakha Niass, personne n’est mieux placé que l’ancien premier Ministre pour militer à Kaolack. «Ici à Kaolack, c’est vous qui devez accueillir les gens parce que vous êtes dans votre localité. Ici c’est chez vous. A partir d’aujourd’hui, les gens sauront que vous avez des alliés de taille. Nous avons des représentants partout dans la ville. Nous allons travailler ensemble pour offrir une nouvelle majorité au Chef de l’Etat en vue de le réélire en 2019. Nous sommes en train d’inscrire les militants dans la Commune. Notre objectif c’est d’inscrire le maximum d’électeurs. Nous allons vous accueillir au stade Lamine Gueye dans le cadre d’un vaste rassemblement parce que dans l’histoire politique de la ville, seuls Serigne Manmoune Niass, Abdoulaye Diack et moi avons réussi à le remplir. Et je vais le refaire avec vous sous peu. Kaolack est la ville où l’on élit les gens » a-t-il dit.
La rencontre s’est déroulée en présence des membres de la famille religieuse de Médina Baye dont le représentant du Khalife général, des responsables de son mouvement et de certains membres de l’Apr de la région. 
 
Lundi 27 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :