Jeunesse socialiste : « Il n’y a jamais eu de problème profond entre nous… Ceux qui prédisaient des problèmes dans notre mouvement... »

Le mot d’ordre était l’union des cœurs au PS. Ou du moins pour sa jeunesse longtemps divisée. Un état de fait derrière eux désormais, si l’on se fie à Bounama Sall, SG du MNJS et Yéya Diallo, la Présidente du mouvement national des jeunesses féminines. D’ailleurs selon cette dernière, « il n’y a jamais eu de problème profond entre les deux responsables et cette journée, a renchéri Bounama Sall, a permis de démentir ceux qui disaient que l’union n’était pas possible...


Dimanche 22 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :