Instabilité politique en Afrique / Mamadou Diop Decroix crache ses vérités : « Tant que le projet de gauche ne triomphera pas en Afrique, on restera dans la situation actuelle »

Mamadou Diop Decroix qui prenait part à la cérémonie de dédicace du livre du professeur Abdoulaye Bathily, n’est pas resté insensible à la « crise de leadership » que traverse le continent africain. Pour le secrétaire général du parti AJ/PADS, cette situation est due en quelque sorte à la faillite de la gauche dans son engagement politique.


Pour Mamadou Diop Decroix, tant que le projet de la gauche ne triomphera pas dans le continent noir, l’Afrique restera toujours plongée dans sa situation actuelle. « La problématique de la gauche, j’ai participé à un colloque récemment avec d’autres camarades où j’ai soutenu que la gauche a fait faillite. Ce qui était mal vu par certains. Mais je pense qu’il faut comprendre ce que cela veut dire, parce que la gauche africaine s’est battue pour l’avènement de la démocratie et s’est sacrifiée partout en Afrique, mais nous n’avons pas su conquérir le pouvoir en tant qu’entité de gauche et l’exercer en tant que projet de gauche. Nous avons participé mais nous n’avons pas fait longtemps prévaloir notre projet de gauche et tant que le projet de gauche ne triomphera pas en Afrique on restera dans la situation actuelle. C’est ma conviction personnelle. C’est la raison pour laquelle je lance un appel à la gauche pour qu’on y arrive », a souligné Mamadou Diop Decroix. 

Revenant sur la publication des mémoires du professeur Bathily, « Passion de Liberté », Mamadou Diop Decroix reste convaincu qu’il faut aller vers un enseignement de la vraie histoire. C’est-à-dire celle racontée et écrite par nous-mêmes. C’est dans ce sens qu’il salue le grand travail fait par le professeur Abdoulaye Bathily à travers l’écriture de ses mémoires. « Je pense qu’il est vital qu’on réapprenne l’histoire, notre histoire, écrite par nous-mêmes, plutôt que notre histoire écrite par d’autres. Je pense que cette question est décisive et si on regarde aujourd’hui ce qui se passe avec la jeunesse, je pense que l’expérience et l’histoire vraie ne leur ont pas été apprises. Parce que les gens pensent que les choses ont démarré en 2012. C’est pourquoi je pense que ce livre devrait faire l’objet de débat avec les jeunes autour de ce livre. Parce que non seulement c’est une œuvre autobiographique, mais aussi c’est un pan important de l’histoire de notre pays qui a été relaté par Abdoulaye Bathily. Cela montre aussi que Abdoulaye Bathily est un très grand bosseur », conclut le député...
Samedi 18 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :