Incident ou Accident Diplomatique / Rebondissement dans l’affaire du viol reproché au diplomate sénégalais en Gambie.


Incident ou Accident Diplomatique / Rebondissement dans l’affaire du viol reproché au diplomate sénégalais en Gambie.
Les faits se sont déroulés le 28 Août dernier, dans cette histoire de viol présumé perpétré sur une mineure de 17 ans, déficiente mentale avait-on dit. Un rebondissement a eu lieu car selon Bassirou Sène, Ambassadeur du Sénégal en Gambie, les faits ne seraient pas fondés.

Même si l’affaire est prise très au sérieux ce qui a valu le rappel du mis en cause à Dakar. 

Selon une enquête menée par nos confrères du quotidien « l’Observateur », une source officielle de l’ambassade du Sénégal à Banjul, l’affaire date du mois d’Avril 2020 en pleine période d’urgence sanitaire et en plein ramadan.

En effet, l’accusation a été portée par une jeune fille de 19 ans et non 17 ans, comme écrit, accusant un agent de l’ambassade d’avoir abusé d’elle. Contrairement à ce qui a été écrit, il ne s’agirait pas d’une Gambienne, mais d’une Nigériane qui n’est pas non plus déficiente mentale. La fille en question jouit de toutes ses facultés.

L’agent  a été appréhendé mais le Sénégal a fait valoir le statut diplomatique de son agent. Le ministère des affaires étrangères avait pris la décision de gérer l’affaire en interne et à ce jour, l’ambassade du Sénégal en Gambie n’a reçu aucun rapport d’enquête pouvant aboutir à un procès en Gambie. Selon d’autres sources, des soupçons de chantage pèsent également sur cette affaire.

Une hypothèse selon laquelle la famille de la présumée victime aurait réclamé une importante somme d’argent au diplomate et qu’il aurait refusé.
N’ayant d’autre choix que de ternir son image, ils auraient monté cette histoire de toute pièces. Quoi qu’il en soit, le mis en cause aurait repris service à Dakar et des éclaircissements sont attendus sur cette affaire qui touche au plus au point les moeurs...
Mercredi 2 Septembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :