Incident d'audience : Le remontage de bretelles du juge Malick Lamotte à Me Doudou Ndoye


Incident d'audience : Le remontage de bretelles du juge Malick Lamotte à Me Doudou Ndoye
Le juge Malick Lamotte ne veut pas que les avocats, constitués dans le dossier de Khalifa Sall, plaident à haute voix. "Si tout le monde se mettait à crier, vous imaginez dans quel état seraient les gens qui vous écoutent", a rappelé le magistrat, à la suite de la plaidoirie de Me Doudou Ndoye.
Le Tribunal n'a pas apprécié le ton utilisé par l'avocat de Fatou Traoré. "On ne parle pas au tribunal en criant. Il ne faut pas que l'on inverse les rôles", recadre le président du tribunal. Le juge a demandé au représentant du barreau qu'il prendra note des plaidoiries d'avocat d' "à haute voix". "Vous n'avez pas besoin de crier pour vous faire entendre. Respectons les règles du jeu. Il ne faut pas créer un désordre inutile. Cela ne sert à rien", estime le président Lamotte. La façon de plaider de Me Doudou Ndoye n'a pas été du goût du magistrat...
Jeudi 25 Janvier 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :