Incidences des manifestations sur Auchan : 21 magasins Auchan pillés et 1.730 employés risquent d’aller au chômage, les partenaires et fournisseurs sur le qui-vive.

Les dégâts sont énormes! C’est cette phrase qui sort de la bouche de tous les acteurs de la chaîne de production et des responsables d'Auchan Sénégal. Les manifestations d’une violence inouïe notées ces derniers jours dans le pays, ont créé des impacts réels sur les différentes parties prenantes de la chaîne logistique de l’entreprise Auchan Sénégal.


Incidences des manifestations sur Auchan : 21 magasins Auchan pillés et 1.730 employés risquent d’aller au chômage, les partenaires et fournisseurs sur le qui-vive.

Plus de vingt et un (21) magasins d’Auchan ont été vandalisés et pillés par des jeunes. Ces jeunes ont déversé leur courroux dans les établissements alimentaires appartenant à majorité par des citoyens français. Le chargé de communication d'Auchan Sénégal Pape Samba Diouf a fait savoir que pour le moment, ils ont décompté plus de 21 boutiques Auchan pillés par des manifestants depuis le début des manifestations. Et pour les boutiques qui n’ont pas été attaquées, ils étaient obligés de dépêcher des moyens de protection pour les épargner des pillages orchestrés par des jeunes. En réunion d’évaluation, M. Diouf informe qu’actuellement, il est impossible d’estimer les pertes. « Nous avons perdu beaucoup d’argent et beaucoup de marchandises ont été emportées en plus des dégâts matériels et informatiques », a-t-il laissé entendre.

 

Près de 1. 730 Sénégalais risquent le chômage 

 

En terme d’emplois, Auchan a créé plus de 1.730 emplois directs et 3.500 à 5.000 emplois indirects. Selon le chargé de communication, ces employés risquent d’être au chômage si toutefois les manifestations ne s’arrêtaient pas. Toutefois, il assure que la Direction est en train de faire tout son possible pour les garder. 

 

Les incidences de ces attaques et pillages des établissements d’Auchan ne se limitent pas seulement dans leurs activités directes, mais aussi à travers leurs partenaires et fournisseurs de produits. 

 

« Je gagnais plus de 2 millions de nos francs par semaine. » 

 

Moussa Fall, fournisseur de poulets à Auchan, mesure avec un pincement au cœur tous les dégâts causés et les impacts sur ses activités et les emplois qu’ils avaient créés grâce à ce travail de fournisseur. « Je vendais plus de 500 poulets à Auchan-Yoff chaque semaine et 50 sacs d’oignons. Je gagnais plus de 2 millions de nos francs par semaine », a-t-il dit. Il a aussi fait savoir que les poulets qu’ils fournissaient à Auchan ne peuvent être conservés par eux parce qu’ils n’ont pas les mêmes moyens de conservation que Auchan. 

 

L’impact de ces dégâts touche tout le processus de distribution, mais également des pertes d’emploi sont notées. « J’avais trois (3) employés et au regard de la situation, je suis obligé de faire une réduction de mon personnel. Les particuliers et clients des maisons ne peuvent pas acheter tout ce que nous produisons. » Il ajoute avec regret que les boutiques de Auchan ont suspendu leurs activités jusqu’à nouvel ordre. 

 

M. Fall soutient, par ailleurs, que l’État du Sénégal doit trouver les moyens pour garantir l’investissement de Auchan par des assurances. « L’investissement dans les Auchan n’est plus sûr parce qu’ils sont les cibles des manifestants », a-t-il soutenu. 

 

Pour ce qui est du droit de manifester, Moussa Fall juge que les gens ont le droit de manifester, mais pas de détruire les biens d’autrui. 

 

"Je fournissais 500 tablettes d’œufs à Auchan Castors et Auchan Hlm, par semaine" 

 

Alassane Sy, fournisseur d’œufs à Auchan Castors et Auchan Hlm, mais aussi gérant de poulailler à Pout, exprime toute son amertume et sa déception par rapport au ralentissement de ses activités dû aux manifestations. « Je livre tous les lundi 50 tablettes d’œufs à ces deux magasins Auchan et 200 tablettes tous les vendredis à cause du week-end. Ce qui fait un total de 500 tablettes chaque semaine. Et je vendais la tablette à 1650 francs Cfa. Ce qui me faisait un chiffre d’affaire de 412 000 francs CFA. » Il ajoute qu’à cause des manifestions, il n’arrive plus à faire correctement son travail. Ainsi il lui sera difficile de conserver son stock d’œufs de la semaine qui risque de lui causer beaucoup de pertes avec son lot de conséquences non maîtrisées. « Je suis en train de revoir les choses parce que je ne pourrais plus continuer d’employer des gens alors que les activités ont cessé. Nous ne savons pas quand est ce que les magasins vont rouvrir », mentionne t-il.  

 

Le pillage des magasins Auchan lors des manifestations de ces derniers jours au Sénégal a  véritablement impacté les fournisseurs alimentaires sénégalais qui occupaient le marché. Mais il faut noter que ces énormes pertes ne se mesurent  pas avec les pertes en vies humaines survenues lors des émeutes... 

Mardi 9 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :