Expulsé d'Italie pour terrorisme présumé, comment l'ancien footballeur sénégalais Mame Fily Sall est tombé dans le radicalisme


Expulsé d'Italie depuis jeudi 15 mars, l'ancien footballeur sénégalais Mame Filly Sall risque de trouver un comité d'accueil incompatible avec ce qu'il aurait souhaité. Et pour cause, le jeune désormais ex expatrié sénégalais pourrait bien être pris en charge par les services de sécurité sénégalais préposés à la lutte contre le terrorisme. L'ancien de Verone, un club de la Serie A, a été refoulé pour des faits liés au terrorisme. 
Selon plusieurs médias italiens visités par Dakaractu, Mame Filly Sall, qui a été filé pendant des semaines, a eu un intérêt pour les armes et aurait même essayé de s'en procurer auprès d'un vendeur agréé. C'est d'ailleurs ce dernier qui l'aurait dénoncé. En outre, il aurait en 2017 essayé d'acheter du mercure sur Internet. Pourtant, Mame Filly Sall avait un avenir très prometteur. 
Arrivé en Italie en provenance de France alors qu'il n'avait que 13 ans, le jeune sénégalais s'est très tôt illustré dans le sport-roi au point d'attirer les recruteurs de Vérone qui lui ont vite fait signer un contrat. II devait percevoir 22 mille euros (près de 15 millions F Cfa) l'année. Mais au bout de deux ans, il n'a pas répondu aux attentes du club. Pour insuffisance de résultats, il est recalé. C'est la descente aux enfers. 
D'après nos informations, c'est à partir de ce moment que le jeune sénégalais, qui avait élu domicile à Torrebelvicino, dans la province de Vicenza, a développé une certaine rancune à l'encontre de l'Occident avant de tomber dans le radicalisme. N'eut été la promptitude avec laquelle les services italiens ont agi, l'ancien footballeur de 21 ans serait déjà passé à l'acte. Rappelons qu'il n'est pas le premier footballeur à passer des pelouses à la cause jihadiste.
Mardi 20 Mars 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :