Eurobond : le gouvernement a dépassé le montant de 641 milliards autorisé par le Parlement, selon Me Madick Niang


Le gouvernement a levé 1200 milliards de F Cfa sur le marché financier, là où l’Assemblée nationale n’avait autorité que 641 milliards de F Cfa. La révélation est de Me Madické Niang, porte-parole du jour de l’opposition dite significative qui, au moment où ces lignes sont écrites, rencontre les journalistes à Dakar.  « Les conditions de cet emprunt sont nébuleuses. Le plus grave, c’est la dette qui est en train de croitre…Nous avons dépassé les 65 % prévu par l’UEMOA », s’est laissé convaincre Madické Niang. L’ex-chef de la diplomatie sénégalaise a, sur ce registre toujours, déploré l’alerte du Fmi sur « le non-respect des agrégats de la dette qui sont en train de se détériorer. C'est comme si la seule vision de Macky Sall est de s'endetter ». Pour lui, le gouvernement ne fait que « s’endetter dans des conditions qui ne peuvent pas profiter au peuple sénégalais ».

Il ne cherche pas de midi à quatorze heures pour faire le lien entre la disponibilité au Sénégal d’importantes ressources naturelles, comme le gaz et le pétrole découverts, et cette facilité avec la quelle l’Etat emprunte sur le marché financier.

« Les gens nous prêtent parce qu’ils pensent aux revenus sur le gaz et sur le pétrole. Sans ces revenus, les conditions auraient été différentes. Ils sont en train d’hypothéquer l’avenir de ces jeunes », avertit l’avocat.
Mercredi 28 Mars 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :