Espagne : Un sénégalais perd la vie dans une cellule d’un commissariat.


C'est le président du conseil municipal, Emilio Montero Pérez, qui a donné l'information. Selon ce dernier, un Sénégalais âgé de 36 ans, répondant au nom de M.L. Dieng a perdu la vie en Espagne, dimanche après-midi dans une cellule du commissariat municipal de Juchitán. Selon le rapport d’enquête de la police municipale, le migrant sénégalais a été arrêté par le personnel municipal de la protection civile, avec le soutien de la police de Juchitán, alors qu'il dérangeait les enseignants et les élèves participant au défilé commémorant le 20 novembre. Le migrant identifié a d'abord été renvoyé au service médical et a ensuite été admis dans une cellule du commissariat, mais l'autorité municipale assure qu'en raison de « son attitude violente », il n'a été enfermé que peu après 10 heures du matin.
 
Les policiers municipaux ont remarqué que le migrant était évanoui vers 6h30 et ont demandé l'aide du personnel médical des pompiers qui ont leurs bureaux à côté du commandement et ont certifié qu'il n'avait plus de signes vitaux. Le président du conseil municipal a indiqué qu'il avait demandé le soutien du personnel du vice-procureur de l'isthme, rattaché au bureau du Procureur général de l'État d'Oaxaca (FGEO) afin d'ouvrir le dossier d'enquête correspondant afin de déterminer les causes de la mort du citoyen sénégalais. « Notre gouvernement collaborera à tout moment avec les autorités du vice-procureur pour clarifier les faits qui ont entraîné le décès du migrant africain », a déclaré le maire juchiteco, Emilio Montero Pérez…
Mercredi 23 Novembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :